Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'Aspi Deth

Blog d'Aspi Deth

Auteure des romans "Rebels" & "Les Velázquez", je partage avec vous tous les dimanches, mon actualité, mon parcours d'édition et mes projets littéraires. © 2012–2017


TAG #1 : La romance et moi.

Publié par aspideth sur 2 Juin 2013, 18:32pm

Catégories : #Tags

romantic-book.jpg

 

 

TAG #1 :

 

La romance et moi :

 

 

Voici un article comme vous n’avez pas l’occasion d’en voir beaucoup sur mon blog ! En effet, vous avez bien lu, il s’agit d’un tag sur le thème de la romance qui plus est.

Voici le lien vers le blog où j’ai découvert le tag en question  (j’en profite pour dire qu’il s’agit d’un super blog donc n’hésitez pas à cliquer ci-dessous) :

http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-les-tags-et-moi-on-est-comme-ca-116419626.html

Allons-y ! 

 

1. Quelle est votre comédie romantique préférée et pourquoi ?

Honnêtement, il m’est difficile de n’en citer qu’une. Je dirais que « Kate et Léopold » est définitivement une de mes comédies romantiques préférées. J’aime aussi beaucoup « Vous avez un message » ou d’autres films du genre « Pretty woman », un peu cul-cul, néanmoins toujours tellement distrayant à regarder.

 

2. Quel héros est resté avec vous si souvent, que vous vous surprenez à comparer les hommes à ce héros sans même vous en rendre compte ?

Personnellement, cela ne m’arrive jamais.

Cependant, quelques « héros » tels que Batman, Robin des Bois, Superman, Heathcliff (Wutherings Heights pour ceux qui se demanderaient) ou encore Marc Darcy (qu’on ne présente plus) m’ont marquée et disons qu’à mes yeux, mon mari est un peu la somme de tout ça (sans les collants et le slip kangourou de Superman, je précise). romance-jan2.jpg

 

3. Plutôt historique ou contemporain ? Et pourquoi, quand, comment ?

Assurément, historique. Les mariages arrangés, les duels à l’épée, les idylles secrètes, les amours impossibles à la « Angélique, marquise des anges », les amourettes toutes belles et toutes roses, je me répète, assurément historique.

 

4. Quel morceau de musique vous amène immanquablement le sourire aux lèvres ? (Pourquoi celui-là d’ailleurs).

Je dirais instinctivement « The pope of Dope », mais je suppose qu’il s’agissait là d’une musique romantique qui me donnerait le sourire aux lèvres... dans ce cas, je dirais « I don’t need no doctor » de Ray Charles.

 

 

 

 

 

5. En romance, quelle est l’importance du physique du héros dans votre lecture ?

Ca dépend de l’angle choisi par la romance en question. S’il s’agit d’un coup de foudre ou d’une soudaine attraction entre l’héroïne et quelqu’un qu’elle vient juste de rencontrer, je préfère qu’il soit décrit comme étant beau comme un dieu. S’il s’agit de deux amis qui finissent par tomber amoureux, le personnage masculin, peut aussi bien être un vrai Apollon qu’un Nerd avec des petites lunettes rondes et des pantalons trop courts. Toutefois, j’avoue être preneuse de belle histoire dans le style « La Belle et la Bête » où le héros est moche ou porte une cicatrice.

Je conclurais donc en disant que, pour ma part, la seule importance que j’accorde au physique du héros, c’est qu’il corresponde à l’histoire racontée par l’auteur.

 

6. Qu’est-ce qui vous rend chèvre en romance ? Quels éléments vous font pester et presque reposer le livre ?

Ce que j’appelle « les histoires sur les histoires ». Une histoire dans une histoire, ça peut être bien. Une histoire dans une histoire dans une histoire, ça peut donner une chouette tournant à l’intrigue et surprendre le lecteur. Néanmoins, je n’aime pas les histoires sur les histoires. Par exemple, vous mettez en place un truc bof dans votre histoire du genre :

Georges aime Jeanine qui aime Carlos.

Une histoire dans une histoire : Georges est le meilleur ami de Carlos et tente de lutter contre ses sentiments pour Jeanine pour ne pas briser cette amitié.

Une histoire dans une histoire dans une histoire : Carlos découvre les sentiments de Georges pour Jeanine, qu’il vient de demander en mariage, et ils sont en froid. Jeanine ne comprenant pas le raison de ce froid entre eux, propose à Georges d’être le témoin de Carlos à l’occasion de leur mariage.

Une histoire sur une histoire, c’est différent, c’est du genre :

Lors du mariage, Jeanine réalise soudain qu’elle aime Georges, abandonne Carlos à l’église et s’enfuit avec le témoin, le chevauche toute la nuit et revient dans la vie de Carlos neuf mois plus tard avec un bébé de Georges dans les bras. Malgré tout, Carlos la reprend car ses sentiments à son égards n’ont pas changé et ils vivent très heureux. Particulièrement, lorsqu’ils revoient Georges un weekend sur deux à l’occasion du droit de visite car évidemment, dans l’intérêt de l’enfant, tout le monde a enterré la hache de guerre et tout va bien dans le meilleur des mondes.

Ce fût long, mais maintenant vous voyez exactement ce que c’est qu’une histoire sur une histoire, n’est-ce pas ? J

 

chandelle--romance--sensuelle--burning_3220207.jpg7. Qu’est-ce qui, dans un synopsis, vous fait sauter sur le livre quasi systématiquement ?

L’humour… Un synopsis un brin comique qui me donne le sourire aux lèvres et hop, j’achète !

 

8. Quelle est l’importance de la romance dans votre vie ?

En fin de compte, la romance n’a que très peu d’importance dans ma vie et mon quotidien. J’entends bien concernant la lecture (mais également films et séries télé). Même si j’aime énormément les belles histoires d’amour, j’avoue avoir tendance à regarder ou lire plus de choses du genre paranormal, policier et surtout dramatique.

Je pense que c’est peut-être ce qu’il y a à retenir de ce tag, accorder plus de place à la romance dans mes lectures futures ou le choix des prochaines séries et films que je compte visionner. (C’est le mari qui va être content^^).

 

9. Comment êtes-vous tombé du côté rose de la force ?

Jane Austin, elle est la seule à blâmer ! Orgueil et préjugés, obligé que je sombre du côté rose de la force.

 

10. Quel genre d’héroïne êtes-vous ?

Ca dépend du thème du roman dont je serais l’héroïne. Exemple, en cas d’invasion de zombies (et oui, je suis encore et toujours là à vous parler de zombies, spécialement depuis que j’ai fini dead island riptide hell yeah), je pense que je serais plutôt badass ! Oh oui, une tueuse de zombies avec des peintures de guerre à la Rambo et le même headband.

Dans un style plus paranormal, je serais celle qui est maudite et doit fonder une team de bras-cassés pour venir à bout de la malédiction. Dans cette histoire, probablement que tout le monde mourrait y compris moi, pourvu que le lecteur rigole bien, ce serait le genre d’histoire dont je serais l’héroïne J 

 

11. Quel est votre genre de héros ? (alpha, béta, omega3)

Mon héros idéal est charmant, sarcastique, un brin jaloux, possessif par moments et surtout drôle. Il parle beaucoup et fait semblant d’écouter les autres. Il est aussi irritant que séduisant.

Mais dites donc, il ne ressemblerait pas un peu à Rico, personnage masculin principal de mon roman « Les Velázquez » ? Euh oui, un peu, quand même beaucoup… romance.png

 

En attendant un prochain article, je vous dis à bientôt et surtout, d’ici-là, écrivez bien !!! Dans le prochain post, promis, nous parlerons publication (format, tomes, numérique, papier, ...).

 

 

Aspi Deth

Suivez-moi également sur
Facebook :

http://www.facebook.com/AspiDeth
Twitter :

http://www.twitter.com/AspiDeth

@AspiDeth

Youtube :

http://www.youtube.com/user/AspiDeth

Instagram :

Aspideth

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents