Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aspi Deth

Aspi Deth

Autrice et blogueuse, je partage avec vous mon actualité, mon parcours d'édition et mon quotidien de maman. © 2012–2020


News : Lawless : Des hommes sans loi : Les avis - Cannes 2012.

Publié par aspideth sur 22 Mai 2012, 13:44pm

Catégories : #News

Lawless A

 

 

Lawless (Des hommes sans loi) : Les avis - Cannes 2012.

 

 

Titre originel : Lawless   

 

Date de sortie aux U.S.A : 31 août 2012 

Date de sortie chez nous : 12 septembre 2012 

 

Réalisateur : John Hillcoat.

 

Acteurs principaux : Tom Hardy, Gary Oldman, Shia Labeouf, Jason Clarke, Guy Pearce, Jessica Chastain et Mia Wasikowska.  

 

Synopsis :


Adapté du roman de Matt Bondurant "The Wettest Country in the World", l'histoire s’inspire de la vie des ancêtres du romancier, durant la Prohibition. 

 

News :

 

Découvrez ce que la presse française et internationale a pensé de "Des Hommes sans Loi" de John Hillcoat, présenté en compétition au Festival de Cannes.

 

20 minutes : Ce film très rock'n roll avait quelque chose de revigorant comme un bon coup de gnôle par un matin frileux. 

 

Screen : Si le film placera Hillcoat du côté des réalisateurs commerciaux, il manque la poésie qu’il avait jusqu’ici insufflé à The Proposition et The Road et la qualité des films de gangsters des années trente.

 

Métro : John Hilcoat n'a ni la patte naturaliste d'un Terrence Malick, ni la folie douce des frères Coen. L'image est léchée, le scénario alterne scène de violence et passages intimistes de façon un peu systématique. Mais Des hommes sans loi séduit grâce à son excellent casting.

 

The Hollywood Reporter : Si Des hommes sans loi atteint les dimensions mythiques des grands films de gangsters, il n’en est pas moins un grand divertissement.

 

Le Figaro : Schématique dans sa manière d’opposer la douceur lumineuse des femmes à la violence des hommes (…) « Des hommes sans loi » n’atteint jamais la dimension mythologique à laquelle il aspire frénétiquement, lorgnant l’élégiaque et autrement plus réussi « Assassinat de Jesse James ». (…) Au fond, le vrai problème du film, c’est qu’il n’a pas grand-chose à dire.

 

Je vous mets en lien la bande-annonce.

 

 

 


 

 

 

Aspi Deth.


Suivez-moi également sur
Facebook :
http://www.facebook.com/AspiDeth
Twitter :
@AspiDeth 

Youtube :

http://www.youtube.com/user/AspiDeth

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents