Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aspi Deth

Aspi Deth

Autrice et blogueuse, je partage avec vous mon actualité, mon parcours d'édition et mon quotidien de maman. © 2012–2020


Bellflower : critique.

Publié par aspideth sur 13 Avril 2012, 20:32pm

Bellflower-copie-1.jpg

 

 

Bellflower : 

 

Titre originel : Bellflower.     

 

Date de sortie : 21 mars 2012.  

 

Réalisateur : Evan Glodell. 

 

Acteurs principaux : Evan Glodell, Jessie Wiseman, Tyler Dawnson, Vincent Grashaw et Rebekah Brandes. 

 

Bellflower-1.jpgSynopsis :

 

Woodrow et Aiden, deux amis un peu perdus et qui ne croient plus en rien, concentrent leur énergie à la confection d’un lance-flammes et d’une voiture de guerre, qu’ils nomment "la Medusa". Ils sont persuadés que l’apocalypse est proche, et s’arment pour réaliser leur fantasme de domination d’un monde en ruine. Jusqu’à ce que Woodrow rencontre une fille… Ce qui va changer le cours de leur histoire, pour le meilleur et pour le pire.

 

Mon avis :

 

"Bellflower" est un ovni cinématographique mis au monde par Evan Glodell (1er film) qui réalise, produit et joue. Un budget de 17.000 $ et une bonne dose de fantasie anarchique plus tard, nous voilà avec ce long-métrage énergique et généreux, mais aussi dérangeant et avant tout dérangé. On resort de cette projection un peu perdu, comme assommé. Bellflower-2.jpg

 

Avec le recul, ce portrait de deux meilleurs potes made in USA complètement paumés qui tentent de donner un quelconque sens à leurs vies vides à l'aide de beaucoup d'alcool et d'inventions crachant du feu n'est pas sans défaut. Long à démarrer, je suis déçue que le trip "bagnole tout droit sortie de l'enfer" soit si tardif. J'ai également un sacré souci avec le fait que le réalisateur joue aussi le protagoniste, j'aurais préféré quelqu'un de plus charismatique. Par contre, Aïden, le meilleur ami, est assez touchant.

 

J'ai apprécié la mise en scène et ses images trash volontairement saturée en couleurs. La BO est vraiment étonnante. A écouter sans tarder (ayant ou non vu le film). Malgré une première partie molle qui a tendance à se dispercer par moments, le final est mémorable et nous prouve que cette première oeuvre révèle une vraie originalité.

 

Bellflower-3.jpgDe l'alcool, du sang, du vomi, de la sueur, du sexe, de la bagnole qui tue et des flammes de l'enfer ! 

 

!!! DuDe, yOu Are FuCKing LorD HuMunGus !!! ThE MaSTeR oF FiRe ! ThE KinG oF ThE WaSteLanD !

 

A voir ! Faites-vous votre avis.

 

 

MA NOTE : BIEN.

 

 

Aspi Deth.


Suivez-moi également sur
Facebook :
http://www.facebook.com/AspiDeth
Twitter :
@AspiDeth 

Youtube :

http://www.youtube.com/user/AspiDeth

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

modelisme 04/05/2012 10:41

Très bon film!
Contrairement à toi les moments "mous" ne m'ont pas gêné, je les ai trouvé plutôt touchant voire troublants.
Très bon film, les acteurs y sont extra et le final ne peut laisser indifférent..

Archives

Articles récents